20 mars 2015

Audiovisuel public : La CGT Spectacle soutient les grévistes

La Cgt Spectacle et ses syndicats soutiennent les salarié-e-s grévistes à Radio France et France Télévisions à l’appel de leurs intersyndicales.

Dans l’audiovisuel public comme ailleurs, les directions et la tutelle exigent la réduction des missions de service public.

Pourtant, le Président de la République et le gouvernement affirment partout la nécessité d’une ambitieuse politique culturelle publique face à la crise économique et à l’obscurantisme. De même les autorités affichent leur priorité  l’emploi. Pourtant à France Télévisions comme à Radio France ne sont envisagées que suppressions de postes, réduction du volume d’emploi et précarité.

A France Télévisions, la direction remet en cause le droit de grève en sanctionnant des grévistes qui n’auraient soi-disant pas respectés les procédures : ce sont clairement des intimidations qui relèvent de la discrimination syndicale.

A Radio France, le PDG fait très fort en promettant le pire aux salariés tout refaisant à prix d’or son bureau quasi neuf !

Beaucoup ont critiqué la Cgt et son ex-secrétaire général pour des frais injustifiés (avec les cotisations des adhérents) : la Cgt en a tiré les conséquences et a changé de direction, pour des sommes moindres.

La Ministre de la Culture et de la Communication et le CSA, garants de la bonne utilisation des fonds publics, auront-ils le même courage ?

Le 9 avril prochain, en commun avec la Cgt-Culture et le Snj-Cgt, nous appelons tous les salariés de la Culture, de l’audiovisuel, du cinéma, du spectacle, permanents et intermittents, du public ou du privé, à manifester sous les fenêtres du Ministère de la Culture et de la Communication, avant de rejoindre le cortège interprofessionnel contre l’austérité.

A Paris : Manifestation à 13h00 depuis  la Place d’Italie jusqu’aux Invalides.

Voir ici la carte de France des manifestations 

Secrétariat de la Cgt Spectacle