06 avril 2016

Pétition : Vers la fin du documentaire sur France 3 régions ?

Mort programmée du documentaire

sur les antennes régionales de France 3

Le SFRcgt est signataire de la pétition ci-dessous, adressée à France 3.
Nous vous appelons à signer cette pétition via ce lien :
https://www.change.org/p/mort-programm%C3%A9e-du-documentaire-sur-les-antennes-r%C3%A9gionales-de-france-3



Vers la fin programmée des documentaires sur les antennes régionales de France 3 ?

En janvier 2016, la direction de France 3 a décidé brutalement, et sans aucune concertation, de déprogrammer les 240 documentaires régionaux qu’elle coproduit chaque année, pour les reléguer le lundi soir… autour de minuit (début à 23h30 au mieux, 00h25 au pire, et quasiment toujours en retard). Ce nouvel horaire, présenté par la Direction comme une chance de conserver cette production régionale, nous apparaît au contraire très mauvaise (ils étaient présentés jusqu’ici le samedi après-midi, à un horaire déjà peu favorable). D’autant que la direction concède que l’audience aurait fondu de près de la moitié.
Au même moment, l’émission historique de France 3, la Case de l’Oncle Doc, disparaît. Depuis des années, elle rediffusait 40 de ces œuvres régionales au plan national. En guise de consolation, seuls 18 de ces films passeront désormais dans une nouvelle case appelée l’Heure D… pendant les vacances d’été. Mais comme ces films sont (un peu) « mieux financés », cela nous est également présenté comme un progrès.
Il nous semble au contraire que c’est la mise au placard du documentaire produit dans les Régions par le service public, en attendant peut être la petite mort du genre, car on ne voit pas très bien comment la Direction de France Télévisions continuera de financer des programmes que personne ne regarde plus, diront certains….
Ces décisions concomitantes montrent tout le mépris que la direction de France 3 affiche pour ses créations en région, remplacées par des émissions culinaires… Comme si cela ne suffisait pas, le spectre éditorial de ces documentaires va se restreindre aux seuls documentaires de société, ce qui va exclure de fait, et sauf exception, les documentaires historiques ou ceux liés au patrimoine…
Pourtant, ces films reflètent la diversité, la richesse culturelle, patrimoniale, l’histoire de nos territoires. Ils donnent la parole à des vécus, des problématiques, des accents et des langues différents. Ces 240 films imaginés et élaborés en dehors de Paris, permettent la mise en valeur de ces identités particulières.
Delphine Ernotte, Présidente de France Télévisions, peu avant son investiture, disait qu’il fallait ‘’ que les régions s’expriment ». Or, il n’y a quasiment plus de décrochage régional le weekend…. Nous demandons que France 3, financée par nos impôts, réponde enfin à sa mission de service public de chaîne des régions, mettant en valeur la création et la diversité, et cesse de devenir une (mauvaise) chaîne nationale, obnubilée par l’audience qu’on lui demanderait de faire. Comme le CSA le réclamait dès 2013, nous voulons que France 3 (re) devienne une chaîne de proximité et demandons plus de décrochages régionaux à des heures de grande écoute, afin que l’information, le documentaire et le magazine se complètent et se renforcent, au moment où les nouvelles Régions cherchent à se construire une identité. Nous demandons aux pouvoirs publics et en particulier au Ministère de la Culture de soutenir cette reconquête de l’espace régional.