23 mai 2018

Samedi 26 mai – Manifestation à Paris

 

SAMEDI 26 MAI 2018

TOUTES ET TOUS EN LUTTE !

RENDEZ-VOUS DE LA FEDERATION DU SPECTACLE :

14H A L’ANGLE DU BOULEVARD DE MAGENTA ET DU BOULEVARD DE STRASBOURG


Communiqué de la Fédération du Spectacle

Chacun-e d’entre nous a (au moins) une bonne raison de se mobiliser le 22 et le 26 mai !

Les salaires n’augmentent pas ou baissent (pour une plus grande majorité des artistes notamment).

Les ordonnances entrent en vigueur et nous devons batailler dans les entreprises pour ne pas voir remises en cause les conditions d’exercice des mandats des représentants du personnel, par exemple.

Les droits sociaux sont attaqués :

  • Baisse programmée des droits à l’assurance chômage ;
  • Réforme systémique des retraites en préparation alors que beaucoup de pensions de ressortissants de nos métiers sont déjà très basses …

La réforme de la formation professionnelle risque de rendre difficile l’accès aux formations longues pour beaucoup de salarié-e-s, mais nous pouvons gagner la prise en compte de la spécificité de nos métiers, notamment pour les artistes et les technicien-ne-s, intermittent-e-s du spectacle, les pigistes, les auteur-e-s et tous les travailleurs précaires.

Le Ministère de la culture est le bon élève du programme de casse des services publics. Du spectacle vivant à l’audiovisuel, nous sommes toutes et tous concernés. Notre métier est d’être au service des publics, de proposer des spectacles, des films, des programmes, des services, de l’animation !

Contre la marchandisation, et le libéralisme, comme les cheminots et les agents du service public, mobilisons-nous ensemble pour proposer et imposer nos choix :

  • Le partage de la Culture et des arts, dans l’encouragement à la diversité ;
  • L’augmentation des salaires ;
  • L’amélioration des droits de celles et ceux qui travaillent ;
  • L’égalité femmes/hommes ;
  • Le respect de la diversité culturelle, qui passe par l’accueil et le respect des migrant-e-s.

Nous portons des propositions sur les droits assurance chômage, retraites, formation, salaires, conditions de travail. Nous pouvons lutter contre la précarité croissante !

TOUTES ET TOUS DANS LA GREVE ET L’ACTION