11 octobre 2015

Spectacle vivant, cinéma, audiovisuel public et privé : mobilisation jeudi 15 octobre

Communiqué de la CGT Spectacle

SPECTACLE VIVANT, CINEMA, AUDIOVISUEL PUBLIC ET PRIVE :
TOUS ENSEMBLE LE 15 OCTOBRE POUR UNE AUTRE POLITIQUE DE L’EMPLOI ! 

RV à Paris JEUDI 15 OCTOBRE à 10 h sur le parvis face à l’entrée de la Cité des Sciences – M° Corentin Cariou.

En régions, rapprochez-vous de vos syndicats.

  • Artistes au chômage, remplacés par des amateurs non rémunérés : STOP !
  • Remise en cause de la présomption de salariat : STOP !
  • Délocalisations massives des fictions cinéma et audiovisuelles : STOP !
  • Festivals annulés : STOP !
  • Orchestres menacés : STOP !
  • Audiovisuel public sous-financé : STOP !
  • Théâtres subventionnés fragilisés : STOP !
  • Associations d’éducation populaire décimées : STOP !
  • Casse des droits sociaux : STOP !

Suite à nos mobilisations de 2014 sur l’assurance chômage, ou à Radio France au printemps 2015, le gouvernement a annoncé une conférence pour l’emploi dans nos secteurs.

Cette conférence pour l’emploi aura lieu les 15 et 16 octobre prochains, inaugurée par Manuel Valls, Myriam El Khomry et Fleur Pellerin.

Mais malgré plusieurs avancées sur les droits sociaux, les dangers persistent contrairement à la communication du gouvernement qui annonce que « tout est réglé » :

– tous les salariés en contrat ou sans emploi vivent sous la pression du chômage ;

– les décisions budgétaires sont insuffisantes : la diminution de 6 % sur le budget de la Culture entre 2012 et 2014 n’est pas compensée ;

– les baisses catastrophiques pour l’audiovisuel public vont encore l’affaiblir ;

– les collectivités locales  répercutent les baisses de dotations de l’Etat sur nos secteurs d’activité ;

– dans le projet de loi « liberté de création, architecture et patrimoine » voté en première lecture à l’Assemblée nationale, le ministère de la Culture a défendu, au milieu de quelques avancées, un article 11 remettant en cause les emplois des artistes, en permettant de faire appel à des amateurs non rémunérés dans des spectacles professionnels ;

– les attaques contre les droits sociaux continuent : le Medef compte sacrifier les retraites complémentaires le 16 octobre et Pierre Gattaz annonce déjà, concernant la future négociation de la convention d’assurance chômage, « un système moins coûteux, y compris pour les intermittents ».

Alors, non, Monsieur Valls, Mesdames les ministres, les professionnels du spectacle vivant, du cinéma, de l’audiovisuel, ne sont pas « rassurés » : ils veulent travailler dignement et le clameront lors de la conférence pour l’emploi à la Cité des Sciences !

  • A Paris : rdv le jeudi  15 octobre à 10H sur le parvis face à l’entrée  de la Cité des Sciences – M° Corentin Cariou.
  • En régions, les rendez-vous sont en cours de préparation, rapprochez-vous de vos syndicats.
  • Partout, nous appelons à des défilés les plus sonores possibles, à des retards de levers de rideaux, à des grèves et des débrayages ! Des préavis de grève de 24 heures seront déposés à partir du mercredi 14 octobre 2015 à 19H jusqu’au jeudi 15 octobre 2015 à minuit.